The Canadian Entomologist

Articles

EFFICACY OF MIXTURES OF MICROBIAL INSECTICIDES AND PERMETHRIN AGAINST THE CABBAGE LOOPER (LEPIDOPTERA: NOCTUIDAE) AND THE IMPORTED CABBAGEWORM (LEPIDOPTERA: PIERIDAE)

Robert P. Jaquesa1, Daniel R. Lainga1 and H. Eric L. Mawa1

a1 Agriculture Canada Research Station, Harrow, Ontario, Canada N0R 1G0

Abstract

The joint action of permethrin and Bacillus thuringiensis var. kurstaki Berliner (B.t.), Autographa californica (Speyer) nuclear polyhedrosis virus (ACNPV), or Artogeia (= Pieris) rapae (L.) granulosis virus (ARGV) fed as mixtures to larvae of Trichoplusia ni (Hübner) or A. rapae in laboratory bioassys differed with the host insect, the components, and the concentrations of the components. Permethrin interfered with the activity of ACNPV and ARGV in most of the mixtures, particularly at low concentrations of the latter virus but mortality by mixtures of mid-range (approximately LC50 if fed alone) concentrations of permethrin and of ACNPV exceeded the mortality expected by the components acting independently. Concentrations of permethrin in the middle of the dosage range enhanced the effect of B.t. against T. ni resulting in mortality that exceeded the expected mortality but mortality of A. rapae larvae fed most permethrin–B.t. mixtures was less than expected.

Résumé

L’action conjointe de la perméthrine mélangée avec Bacillus thuringiensis var. kurstaki Berliner (B.t.), le virus de la polyhédrose nucléaire d’Autographa californica (Speyer) (ACNPV), ou le virus de la granulosis d’Artogeia (=Pieris) rapae (L.) (ARGV), et utilisée pour nourrir les larves de Trichoplusia ni (Hübner) ou A. rapae au cours d’essais biologiques en laboratoire a varié selon l’insecte hôte, les composantes du mélange et la concentration de ces composantes. La perméthrine a interféré avec l’activité du ACVPN et du ARVG dans la plupart des mélanges, particulièrement dans les mélanges à faible teneur en ARVG. Cependant, les taux de mortalité obtenu avec les mélanges ayant des teneurs intermédiaires (environ CL50 pris seul) en perméthrine et en ACVPN ont dépassé les résultats escomptés pour les composantes prises individuellement. Les teneurs intermédiaires en perméthrine ont accentué l’effet de B.t. contre T. ni, ce qui a donné des taux de mortalité supérieurs aux taux prévus. Par ailleurs, les mélanges de perméthrine et de B.t. qui ont servi à mourrir les larves de A. rapae en ont tué un moins grand nombre que prévu.

(Received October 13 1988)

(Accepted May 01 1989)