Africa

Research Article

On joking relationships

A. R. Radcliffe-Brown

Opening Paragraph

The publication of Mr. F. J. Pedler's note on what are called ‘joking relationships’, following on two other papers on the same subject by Professor Henri Labouret and Mademoiselle Denise Paulme, suggests that some general theoretical discussion of the nature of these relationships may be of interest to readers of Africa.

Résumé

LA PARENTÉ À PLAISANTERIES

On constate chez plusieurs tribus africaines l'existence des rapports sociaux coutumiers tels que les interéssés ont le droit, et même le devoir, de s'injurier. Ce sont les parentés ou les alliances à plaisanteries. Le but de cette article est d'indiquer les conditions générales dans lesquelles ces usages se trouvent. C'est quand la structure sociale est telle qu'entre deux personnes il y a à la fois liaison et séparation que l'on trouve ou des relations de respect exagéré et de pudeur, ou leurs contraires, des relations de sans-gêne ou d'irrespect, de raillerie ou de badinage grossier, voire même obscène. Ce sont deux moyens alternatifs d'établir une alliance qui peut s'appeler extra-juridique.

Professor A. R. Radcliffe-Brown, M.A., F.R.A.I., Professor of Social Anthropology in the University of Oxford; President of the Royal Anthropological Institute, London, 1939–40; formerly Professor of Social Anthropology in the University of Cape Town and Professor of Anthropology in the University of Chicago; author of The Andaman Islanders and various papers on anthropology in scientific journals.