Dialogue

Articles

Les mathématiques sont-elles une syntaxe du langage?

Kurt Gödel

Nous publions sous ce titre la traduction française de l'essai philosophique de Kurt Gödel intitulé: «Is Mathematics Syntax of Language?» Inédit jusqu'à présent, l'original paraîtra dans le 3e volume des Collected Works de Gödel, dont la publication est imminente. Nous savons par Hao Wang que, le 15 mai 1953, Paul Arthur Schilpp avait invité Gödel à apporter sa contribution au volume consacré à Carnap dans The Library of Living Philosophers. Le manuscrit de Gödel «Carnap and the Ontology of Mathematics», devait être remis au plus tard le 2 avril 1954. Dés le 2 juillet 1953, Gödel donnait son accord à Schilpp pour la rédaction d'un article intitulé «Some Observations on the Nominalistic View of the Nature of Mathematics.» Cependant, le volume consacré à Carnap paraîtra en 1963 sans qu'y figure la contribution de Gödel. En effet — toujours selon Wang — Gödel avait informé Schilpp, le 2 février 1959, qu'il renonçait à l'envoi de l'article, dont il avait composé, surtout en 1954–1955, plusieur s versions sous le titre «Is Mathematics Syntax of Language?» Pour expliquer cet abandon, Wang avance les raisons suivantes: En premier lieu, Gödel était bien convaincu d'avoir réfuté la thése syntaxique, mais il n'était pas satisfait de son argumentation en faveur du platonisme. Deuxiémement, les critiques de Gödel s'adressent aux théses soutenues par Carnap en 1934 plutôt qu'à celles que ce dernier défendra vingt ans aprés, et qui paraissent moins hostiles au platonisme de son interlocuteur. II pouvait paraître douteux, en troisieme lieu, que Carnap ait eu le temps de rédiger, en 1959, la réponse qu'il aurait du faire, conformément aux régies de la collection, à Gödel. Or, en 1943 déjà, Gödel avait voulu retirer sa contribution au volume consacré à Russell dans la même serie, parce que ce dernier n'avait pu répondre à l'article de Gödel dont la rédaction lui avait été communiquée trop tardivement.