Dialogue

Critical Notices/Etudes critiques

Sur la voie constructiviste en épistémologie (A propos de Théorétiques d'Yvon Gauthier)1

Robert Nadeaua1

a1 Université du Québec à Montréal

La question de savoir si l'épistémologie est encore possible, et quelle voie elle doit emprunter, est à l'ordre du jour. En effet, suite à l'échec du modèle standard proposé par l'empirisme logique, nous nous retrouvons pour ainsi dire a la croisée des chemins. C'est ainsi que, par exemple, nous prenons progressivement conscience des enjeux opposant les partisans de la « LSE Position » aussi bien aux empiristes qu'à ceux qui favorisent plutôt une sorte de « virage sociologiste », ou encore que nous nous trouvons confrontés à l'inadéquation des deux principales façons d'envisager la testabilité des théories scientifiques, à savoir la conception hypothético-déductive d'un côté et la conception bayésienne de l'autre (Glymour).

Footnotes

1 Le texte qui suit est la version remaniée de la communication présentée au dernier congrès annuelde la Société de Philosophie du Québec (A.C.F.A.S., Université Laval, Québec, mai 1984). Toutes les références sont à l'ouvrage d'Yvon Gauthier intitulé Théorétiques: pour une philosophie constructiviste des sciences, Coll. Science et Théorie (Longueuil: Le Préambule, 1982) [OpenURL Query Data]  [Google Scholar].

null