Dialogue

Articles

L'Expression et la parole d'après Merleau-Ponty

Fraser Cowleya1

a1 Queen's University

La question du langage et de la parole dans les écrits de Merleau-Ponty ne peut se comprendre indépendamment de la phénoménologie du corps-propre et de son corrélat le monde vécu, c'est-à-dire son champ spatial et temporel, avec des horizons, proches ou lointains, dans lequel il se trouve et où il se situe.

Rappelons que Merleau-Ponty montre comment le but que se propose la perception par sa propre téléologie est la chose même, et comment, ce but une fois atteint, l'idée d'un monde en soi ou du réel en dérive. Le sujet percevant en tant que corps s'oublie; par rapport au monde en soi ce qui paraît rester du sujet n'est que conscience désincarnée, sujet de la science, sujet qui est partout et nulle part, qui est de tout temps et de nul temps, et qui enfin n'est personne.