Dialogue

Articles

Heidegger ou le défi de penser la technique1

Jocelyn R. Beausoleila1

a1 Université de Montréal

Plusieurs ont pu dire de Heidegger qu'il était résolument contre la technique. Et—il faut bien le reconnaître—beaucoup de choses dans ce qu7apos;il a écrit ou exprimé permettent effectivement d'avancer une telle thèse, quoique Heidegger ait lui-même protesté contre cette simplification de sa pensée. L'on pourrait citer ici un auteur, dont la critique touchant cette question ne présente rien de vraiment original, mais quijustement par son manque d'originalité traduit assez bien l'opinion la plus largement répandue, et aussi la plus facilement acceptée

Footnotes

1 Cette conférence a d'abord été prononcée, dans une formulation quelque peu differénte et sous le titre Heidegger et la technique, le 15 novembre 1982, à l'invitation du Cercle de Philosophie de Trois-Rivières. Elle a ensuite été reprise, avec quelques ajouts et sous le titre Heidegger ou le défi de penser la technique, le 2 février 1983, à la demande de la Société de Philosophie de Montréal. Ces deux communications ont permis d'affiner la réflexion sur certains points et fait entrevoir l'opportunité de remanier par endroits le texte, de facon à en éliminer les imprécisions apparues lors des échanges de questions. Pour la publication d'é la version définitive, le second titre, parce qu'il comporte une plus grande force d'évocation que le premier, a été retenu.