Dialogue

Articles

Signification et essence. Les Leçons de 1908 de Husserl sur sa doctrine de la signification*

Denis Fisettea1

a1 Université du Québec à Montréal

Je prends ici comme prétexte la parution aux éditions Nijhoff des Leçons professées par E. Husserl durant le semestre d'été 1908 à Göttingen sur sa doctrine de la signification, Vorlesungen ueber Bedeutungslehre Sommersemester 1908 (1987), afin de faire le point sur les changements qui interviennent durant cette période concernant sa conception de la signification. L'importance du contenu de ces Leçons a déjà été signalée par quelques phénoménologues dont G. Küng (1973), R. Bernet (1979). D. W. Smith et R. McIntyre (1982) et par Husserl (1968) lui-même dans une lettre à R. Ingarden. Il semble que ces Leçons marquent ce qu'on pourrait appeler un «tournant frégéen» dans la conception husserlienne de la signification et qu'elles préparent le sol sur lequel s'édifie la théorie de l'intentionalité des Idées directrices.

Footnotes

* Ce texte est une version remaniée d'une communication présentée dans le cadre du séminaire de E. Morscher qui s'est tenu au printemps 1989 à l'Université de Stanford. Je tiens à remercier les professeurs E. Morscher et L. Weitzman pour leurs commentaires. Cette recherche a été subventionnée par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada.