Arabic Sciences and Philosophy

Research Article

Du syriaque au latin par l'intermédiaire de l'arabe: le Kunnāš de Yūxs1E25annā ibn Sarābiyūn*

Gérard Troupeaua1

a1 École Pratique des Hautes Études (4e Section), Sorbonne, 45–47, rue des Écoles, Paris, France

Abstract

This treatise of medicine by Yühannā ibn Sarābiyūn, written in Syriac in the 8th century, translated into Arabic in the 10th century and then into Latin in the 12th century, is a typical example of the transmission of Hippocratic medicine from the Arabic East to the Latin West in the Middle Ages. However, while the complete Latin translation of Gerard of Cremona has reached us, we have only fragments of the Arabic text, dispersed in five manuscripts preserved in four European libraries.

In the first part we shall try to establish the biographical information about the author and the four translators of his treatise from Syriac to Arabic. In the second part we shall study the Arabic fragments of the Paris manuscript and the two Escorial manuscripts, first by examining their language, and then by comparing them to the Latin translation.

Résumé

Composé en syriaque au VIIIe siècle, traduit en arabe au Xe siècle, puis en latin au XIIe siècle, ce traité de médecine de Yūxs1E25annā ibn Sarābiyūn est un exemple typique de la transmission de la médecine hippocratique de l'Orient arabe à l'Occident latin au moyen âge. Mais si la traduction latine de ce traité, faite par Gérard de Crémone, nous est parvenue dans son intégralité, nous ne possédons que des fragments du texte arabe, dispersés dans cinq manuscrits conservés dans quatre bibliothèques européennes.

Dans une première partie, on essaiera de préciser les données biographiques relatives à l'auteur et aux quatre traducteurs qui ont effectué la traduction de son traité du syriaque en arabe. Dans une seconde partie, on étudiera les fragments du manuscrit de Paris et des deux manuscrits de l'Escorial, en examinant d'abord ces fragments du point de vue de leur langue, puis en les comparant à la traduction latine.

Footnotes

* Texte de la communication présentée au Colloque “Perspectives médiévales arabes, latines, hébraïques, sur la tradition scientifique et philosophique grecque,” Paris, Institut du Monde Arabe, 31 mars-3 avril 1993.

Metrics