Journal of French Language Studies



Maîtriser la norme sociolinguistique en interlangue française: le cas de l'omission variable de ‘ne’ 1


Jean-Marc Dewaele a1 and Vera Regan a2
a1 Birkbeck College, University of London
a2 University College Dublin

Abstract

L'acquisition de la norme sociolinguistique française pose des problèmes considérables aux locuteurs non-natifs. L'analyse de la variation dans l'omission du ne dans un corpus d'interlangue avancée de 27 apprenants néerlandophones interviewés dans une situation informelle et formelle confirme que l'instruction formelle est insuffisante pour la maîtrise de la norme sociolinguistique native. Une majorité de locuteurs omettent le ne un peu moins souvent dans une situation formelle mais la variation va dans le sens opposé pour une minorité de locuteurs. L'observation et surtout la participation à des interactions authentiques avec des locuteurs natifs stimulent l'acquisition de la norme sociolinguistique. Une analyse statistique révèle que différentes variables socio-biographiques, psychologiques et situationnelles déterminent la variation intra- et interindividuelle dans les taux d'omission du ne.

(Received January 2000)
(Revised December 2000)



Footnotes

1 Nous tenons à remercier Nigel Armstrong, Hugo Baetens Beardsmore, Aidan Coveney, Alex Housen, Penelope Gardner Chloros, Roger Hawkins, Roy Lyster, Maria Kihlstedt et Jürgen Meisel pour leurs excellents commentaires et suggestions.